DSI AGILE/DEVOPS : effet de mode ou nécessité ?

à lire, à voir / News / Valeur ajoutée

AGILE et DEVOPS font partie des « buzz words » quand on parle de DSI aujourd’hui. Cette visibilité est poussée notamment par les éditeurs de solutions d’automatisation qui, à l’instar de ce qui se faisait il y a quelques années autour d’ITIL , ont compris que c’était un élément plus vendeur sur leur marché.

La question se pose alors de savoir l’importance à apporter à ces concepts dans le fonctionnement de la DSI : cela traduit-il une évolution nécessaire de l’organisation des DSI ou n’est-ce qu’un effet de mode, comme la DSI en a beaucoup connu, ne serait-ce que celle qui annonce régulièrement la fin de la DSI ?

Si nous communiquons sur le sujet, c’est que nous sommes convaincus que la prise en compte de ces mouvements visant à introduire plus de souplesse, flexibilité et réactivité au sein de la DSI est un levier puissant pour permettre à la DSI de prouver son efficacité dans la chaîne de valeur de l’entreprise et de contribuer de manière proactive à la transformation digitale.

Mazars Advese a publié sa première étude sur l’Agilité de la DSI en 2013 ; depuis la tendance s’est renforcée et aujourd’hui :

  • 87% des entreprises interrogées sont conscientes de la nécessité d’adopter des méthodologies agiles et devops pour une transformation numérique réussie, selon la dernière étude de CA (un éditeur de solutions d’automatisation)
  • 95% des répondants de l’enquête Version One (un autre éditeur) pratiquent déjà des méthodologies agiles.

Cela traduit notre conviction forte : aller vers + d’Agilité est indispensable pour la DSI aujourd’hui et lui permettra de garder sa place dans la chaine de valeurs et de ne pas être perçue uniquement comme un simple fournisseur, donc facilement externalisable.

Mais attention, qui dit Agilité ne veut pas dire : Anarchie. L’agilité au contraire s’appuie sur des processus très normés. De même la mise en œuvre d’une organisation DevOps, c’est-à-dire qui s’appuie sur des équipes « produit » ne veut pas dire recréer le contexte des années 1970, où on trouvait une DSI par grand domaine fonctionnel, chaque DSI étant totalement étanche à l’autre.

La différence apportée par DevOps se situe dans la mise en place d’un framework commun d’outils d’automatisation et de processus ainsi qu’un pilotage transverse commun. C’est ce framework qui garantira la cohérence d’ensemble de la DSI.  De même , adopter l’Agilité et aller vers une organisation DevOps ne veut pas dire jeter ITIL aux oubliettes. C’est ITIL qui a apporté aux DSI actuelles un niveau de maturité tel en matière d’organisation et de processus qu’il leur permet de passer à la vitesse supérieure pour devenir une DSI Agile, sans pour autant renier les principes d’ITIL.

Mais avant tout chose, mettre en œuvre l’Agilité dans une DSI est une question de culture en s’appuyant sur les valeurs de collaboration, transparence et partage prônées par l’Agile.

La mise en œuvre de démarche Agile / DevOps à la DSI doit permettre de répondre aux enjeux schématisés ci-dessous :

DSI_agile

 

Mazars Advese accompagne plusieurs DSI sur la construction de leur « chemin » vers plus d’Agilité en s’appuyant sur les principes apportés par DevOps. Forts de cette expérience, nous pouvons affirmer qu’il n’y a pas une voie unique vers l’Agilité, mais chaque entreprise doit construire la sienne, en tenant compte de sa culture, de ses enjeux propres et surtout de son niveau de maturité sur le sujet (sans oublier l’agilité du système existant).

N’hésitez pas à nous solliciter pour bénéficier de nos retours d’expérience sur le sujet.

Véronique BEAUPERE

Directeur Mazars Advese

  • Twitter
  • LinkedIn
  • viadeo FR