DSI – Gouvernance : Notre Offre – Expertise

Gouvernance

GOUVERNANCE DE LA DSI

ACCOMPAGNEMENT DU DIRECTEUR DE LA FONCTION ET DE SA « PREMIERE LIGNE »

« Ou comment aligner la DSI sur les objectifs stratégiques de l’entreprise »

Sommaire

« Enjeux et Objectifs

Le Système d’Information est un des éléments clés de l’entreprise qui est le moins clair pour les décideurs. Ses leviers de décisions, son orientation technologique et sa forte relation avec des partenaires et fournisseurs en font une entité à part.

Et pourtant, le SI et la DSI qui le porte au quotidien, se doivent d’être irréprochables en matière d’alignement avec la stratégie de l’entreprise.

Les piliers de la DSI, son Directeur et sa « première ligne », sont directement concernés par cette question et doivent adjoindre à leur fonction des activités propres à cet alignement.

Les activités de gouvernance de la DSI peuvent être classées de la manière suivante :

  • Vers la Direction Générale et les Métiers de l’entreprise :
    • Communication, pédagogie et pertinence de l’investissement et du budget par :
      • une connaissance des leviers budgétaires métiers à l’aide d’outils de type ABC/ABM, Six SIGMA ou la recherche des inducteurs,
      • un Schéma Directeur permettant de formaliser et projeter les besoins à 3-5 ans.
    • Communication et pédagogie du suivi régulier du SI : tableau de bord, Balanced Scorecard (BSC).
    • Analyse du portefeuille des demandes (projets, évolutions, refonte…) pour priorisation.
    • Adaptation du catalogue de services offert par la DSI à l’ensemble des acteurs de l’entreprise, voire de son écosystème, contractualisation interne.
  • Vers l’équipe de la DSI :
    • Communication et pédagogie de la stratégie de l’entreprise, voire de sa tactique.
    • Relation au quotidien avec les donneurs d’ordre métiers : MOA, Sponsors, Financiers.
  • Vers les fournisseurs et partenaires clés :
    • Cadrage des offres et contractualisation
    • Audit des prestations importantes

Notre Offre de Services

Le Schéma Directeur

Le Schéma Directeur est un moment clé pour l’entreprise qui se projette et traduit sa stratégie dans des projets métiers. Qu’ils soient stratégiques, moyens termes ou tactiques, ces projets sont la concrétisation de la stratégie.

En fonction des métiers, des maturités de structures et des fonctions de l’entreprise, le SI coopère plus ou moins aux projets métiers. Mais force est de constater qu’il contribue à la réussite de chacun de ces projets.

Depuis plus de 12 ans, Advese accompagne ses clients sur l’élaboration de schémas directeurs en ayant rodé une démarche d’interviews, d’analyse, de priorisation, de scénarisation et de mise en forme, permettant à ces schémas directeurs ainsi produits, en accompagnement de l’équipe client, d’être utilisés sur la durée.

La démarche d’Advese permet d’aboutir à la définition d’un schéma directeur à même d’éclairer sur la hiérarchie des projets métiers et la façon de les piloter (ex : Balanced Scoredcard). Cette démarche a pour vocation d’être revisitée tous les ans par le client dans un mode « voir loin, viser court ».

L’organisation d’un budget lisible et partagé avec la DAF

Le budget de la DSI est l’élément fondateur de la relation de la DSI avec la Direction Générale. Parler argent est souvent le moment crucial pour une DSI qui doit afficher une vision claire tout en sachant que certains projets, comme l’infrastructure, ne sont pas compréhensibles par la Direction Générale.
Pour Advese, le budget de la DSI, doit être :

  • LISIBLE : il doit transmettre les messages sur le « Business Model » de la DSI à des décideurs financiers.
  • CREDIBLE : travailler en accord avec les directives de la DAF et implémenter sur les outils de l’entreprise.
  • CIBLE : il doit mettre en avant les points clés attendus et adaptés à l’entreprise. En celà, il doit éviter de dévoiler, en partie principale, les éléments trop techniques qui sont éloignés des besoins de l’entreprise.

Advese accompagne ses clients, par son double positionnement DAF-DSI, sur une vision très précise de ce budget, sur la mise en avant des inducteurs métiers, sur la mise en place du budget dans les outils de l’entreprise ainsi que sur une communication optimale.

Notre démarche est d’allier le contrôle de gestion du SI avec des démarches de type ABC/ABM, benchmark des coûts ainsi qu’amélioration continue avec les techniques de types Six Sigma.

Le tableau de bord SI

Nombre de DSI conviennent aujourd’hui que la seule communication sur la disponibilité du SI est dépassée.

Le tableau de bord SI a intégré, il y a déjà plusieurs années, les évolutions apportées par la Balanced Scoredcard qui a permis d’équilibrer la vision du tableau de bord à la fois par l’intégration des dimensions Clients, Finance, Fournisseurs et Organisation mais également en créant un tableau de bord à vision prospective.

Advese accompagne ses clients dans l’émergence des indicateurs alignés sur l’entreprise, puis dans leur valorisation correcte au sein d’un processus suivi et régulier allant jusqu’à leur mise en forme pour gagner en compréhension.

La démarche autour d’ateliers de travail avec l’équipe DSI, mais aussi avec les équipes métiers voire les fournisseurs, est un moment de partage important pour l’émergence des « vraies valeurs », y compris immatérielles, de la DSI au service de l’entreprise.

Le portefeuille de projets

La stratégie de l’entreprise est souvent revisitée. Elle fait l’objet d’une concrétisation précise qui passe par un lot de projets métiers.

Même si il est clair qu’une entreprise ne souhaite financer que des projets métiers, ces derniers s’appuient pour la grande majorité sur le SI, ce qui fait de la DSI le partenaire de la réussite de ces projets.

Rappelant que les difficultés d’une stratégie viennent à 70% de son plan d’exécution (et non pas de la qualité de décision), il importe de bâtir ce portefeuille de projets de l’entreprise. Par pragmatisme, les équipes métiers se reposent souvent sur la DSI, qui devient alors une forme de DOSI (Direction de l’Organisation et des Systèmes d’Information) pour faire la mise en forme des projets métiers.

C’est à ce titre, qu’Advese a mis au point une démarche de formalisation des projets métiers en assurant à la fois, par des groupes de travail adaptés, l’émergence des projets, leur première analyse (leviers du projet), leur formalisation ainsi que leur organisation au sein du portefeuille de projets.

Le portefeuille de projet est ensuite porté par un outil au service de la priorisation réalisée par la Direction Générale. En effet, la DSI est une entité qui fonctionne en mode « ressources finies » et en mode « question – réponse » et, de ce fait, qui doit adapter son organisation à la priorité donnée par l’entreprise aux projets.

Le catalogue de services

Le catalogue de services est sans aucun doute l’élément le plus communicatif sur ce que peut faire la DSI pour ses « clients internes ». Et pourtant, ce catalogue, lorsqu’il existe, traite le plus souvent des questions liées à la bureautique et à l’usage au quotidien.

Il importe aujourd’hui que le catalogue de services intègre ce sur quoi la DSI souhaite être sollicitée et valorisée. C’est grâce à cet outil qu’elle peut, en partie, défendre sa position interne, souvent concurrencée par des SSII externes directement sollicitées par les équipes métiers.

Advese apporte à ses clients une capacité de dessiner les services à rendre, en les adaptant aux attentes des clients internes. En relation directe avec l’offre sur les processus de la DSI, Advese est en mesure d’accompagner le processus d’élaboration d’un catalogue de services novateurs, pédagogique et utile au quotidien tant dans le fond du message que dans la forme.

Le séminaire DSI

Les moments où la DSI réunit ses équipes pour « faire le point et donner un perspective » sont des moments clés.

Ces moments représentent également un acte de management en relation directe avec l’alignement du SI avec l’entreprise ; ils permettent de créer un collectif fort aux valeurs partagées.

Advese s’est déjà vu confier plusieurs séminaires de DSI afin d’en assurer la logistique, aider à la préparation du contenu, porter certains messages ainsi que créer des animations collectives et des rencontres d’un nouveau type pour les équipes : urgentiste, GIGN… afin d’aider à la réflexion sur les métiers de la DSI.

La relation avec les métiers

L’alignement et la gouvernance passent également par la maîtrise et l’amélioration continue de la relation avec les métiers.

En relation directe avec notre savoir-faire et notre expérience en matière d’organisation de la DSI, il s’agit pour l’équipe Advese de mettre en place les bonnes relations avec les équipes métiers.

Advese accompagne, sur ce terrain, les managers de la DSI à la mise en place, l’optimisation et l’amélioration continue d’un suivi des métiers. Utilisant ici les techniques du CRM (Customer Relationship Management) et les référentiels de type ITIL afin d’aboutir à des relations pérennes et éclairantes pour la DSI.

La contractualisation, le suivi des SLA (Services Level Agreement), le référentiel e-Scm

La gestion des fournisseurs de la DSI est un acte clé. Le courant d’externalisation a gagné toutes les DSI et la « dépendance à l’externe », très
L’audit des prestations essentielles et des prestataires

  • Twitter
  • LinkedIn
  • viadeo FR